Le FEAD : 500 millions d'euros par an

Le FEAD, ou Fonds européen d’aide aux plus démunis, a pris la suite du PEAD.

Le FEAD, ou Fonds européen d’aide aux plus démunis, a pris la suite du PEAD. Il devrait " compléter les instruments de cohésion existants et notamment le Fonds social européen ", explique la Commission européenne, " en s’attaquant aux formes de pauvreté les plus graves et les plus handicapantes socialement".

Il est finalement doté de 3,5 milliards d’euros pour la période du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2020, soit 500 millions d'euros par an.

Il fonctionne sur appels d'offres : les besoins de denrées alimentaires sont collectés par pays et agrégés au niveau européen. Des appels d'offres sont ensuite passés auprès des industriels qui, une fois retenus, mettent en fabrication et livrent les associations caritatives.

 

Les Banques Alimentaires et la création du FEAD

L'avis du Comité économique et social européen sur le FEAD