Les chasseurs d'Indre-et-Loire solidaires de la Banque Alimentaire de Touraine

Le 4 décembre, la Fédération des Chasseurs d’Indre-et-Loire remet 1 780 portions individuelles de viande de sanglier à Daniel Doyer, président de la Banque Alimentaire de Touraine.

04/12/2014

 

Le 4 décembre, Daniel Doyer, président de la Banque Alimentaire de Touraine, reçoit 1 780 portions individuelles de viande de sanglier données par la Fédération des Chasseurs d’Indre-et-Loire.

En cette fin d’année, la chasse en Indre-et-Loire bat son plein. La venaison qui sera « récoltée » fera l’objet de repas conviviaux, un régal plus au moins réservé à la table des chasseurs et autres connaisseurs. Par solidarité, la Fédération départementale des chasseurs d’Indre-et-Loire a souhaité coordonner une action de collecte et de distribution de cette venaison de grand gibier par l’entremise de la Banque Alimentaire de Touraine.

Le dimanche 30 novembre, les territoires de chasse du département donnent volontairement des venaisons. Cette venaison est dépouillée à l’abattoir de Bourgueil le lundi 1er décembre, puis préparée par les apprentis bouchers du Campus des métiers de Joué-lès-Tours, qui découpent, bardent, ficellent des rôtis de sanglier avant de les mettre sous vide. La venaison préparée est labellisée  « Gibier de Chasse-Chasseurs de France ». Ce label élaboré par la Fédération Nationale des Chasseurs garantit aux consommateurs la traçabilité à tous les niveaux de la chaine de transformation d’un gibier. Elle permet d’identifier sans équivoque l’origine d’un produit licitement chassé et préparé en France.

L’objectif fixé était de récupérer l'équivalent de 1 000 portions individuelles de viande, mises sous vide, aisées à la manipulation, prêtes à la consommation. Il est largement dépassé puisque ce sont 80 kg supplémentaires de venaison qui ont été récoltés permettant de préparer au total 1 780 portions individuelles, qui seront distribuées à autant de bénéficiaires en Indre-et-Loire.